Bain Bleu : des centres dédiés à la relaxation

0
2105

C’est en travaillant pour une société qui développait des parcs de fitness en Suisse que Laurence Egli et Roger Bernet se sont rencontrés. Ces deux amis ont voulu ouvrir des complexes entièrement dédiés à la relaxation en Suisse. Le premier Bain Bleu implanté est situé à Berne. Aujourd’hui ils en ont dix. Le dernier inauguré est celui de Genève.

Un secteur en plein essor

Le printemps va bientôt pointer le bout de son nez et on a envie de se prélasser comme si les vacances avaient déjà commencé. L’été, il est bon de se rafraîchir dans un lieu propice à la détente et l’hiver se faire dorloter est une activité conseillée pour retrouver du tonus et lutter contre le stress. Il y a donc toujours une bonne raison de “buller” en se rendant dans un spa. C’est en faisant ce constat que Laurence Egli et Roger Bernet ont pensé à ouvrir des centres qui seraient dédiés au bien-être « A la base, on a voulu créer un concept qui permettrait aux gens de se reposer, de prendre soin d’eux et de s’évader sans partir loin » explique Laurence Egli. Les lieux sont faits pour se dépayser et ils ne veulent surtout pas proposer de soins esthétiques. C’est une volonté « Justement on oublie ce côté là. On vient pour lâcher prise » poursuit Laurence Egli. Ce qui est important également pour les deux associés, ce sont les emplacements. Ils n’imaginent pas la création de centres sans avoir trouvé un endroit exceptionnel ou original ou les deux « A Zurich, par exemple, nous sommes installés dans une ancienne fabrique de bière qui a été complètement transformée et rénovée », raconte Laurence Egli. Pour ce qui est de l’aspect financier, les deux associés ont réussi à convaincre des investisseurs. Depuis le départ, PSP Swiss Property est séduit par leur idée et les suit dans leur développement.

Une longue aventure avant l’ouverture à Genève

Il y a dix ans, un cabinet d’architectes genevois, Ganz et Muller entend parler d’un emplacement exceptionnel de 1000 m2 situé juste à côté de Genève Plage qui pourrait être exploité. L’Etat, propriétaire du terrain, est partant pour accorder des droits de superficie. Les architectes pensent immédiatement à la construction d’un spa. Ils font la connaissance de Laurence Egli et Roger Bernet et avec les financiers PSP Swiss Property, ils montent ensemble un projet. Ils ne sont pas les seuls à déposer un dossier mais ils croient en leur concept. Les négociations et prises de décision sont longues. L’aspect extérieur du bâtiment imaginé par les deux architectes contribue au succès de leur initiative. En harmonie avec le site classé, l’architecture du site qui s’inspire des bains publics des années 30 convainc les décideurs. Ils pensent ensuite à une atmosphère particulière pour l’intérieur du lieu « Nous avons opté pour une ambiance orientale et nous ne sommes pas déçus », développe Laurence Egli. Après plus de deux ans de travaux et 30 millions de CHF investis, le résultat est bluffant. Un espace de 3000 m2 avec une immense piscine extérieure chauffée à 35 ° sur le toit est bâti. Des bassins, un hammam, des jets massants, jacuzzis et des soins comme des gommages ou enveloppements au Rhassoul du Maroc sont proposés. Le 14 novembre dernier, les Bains Bleus ouvrent leurs portes et depuis, la fréquentation ne cesse d’augmenter. D’abord on teste, ensuite on s’habitue puis on ne décroche plus. Avec ce nouveau spot à Genève, la zénitude attitude est en plein boom. www.bain-bleu.ch

Nous serions ravis de faire connaitre votre histoire ou votre événement à nos lecteurs. Contactez-nous au 021 311 70 13 ou envoyez un email à la rédaction : magazine@poze.ch

VOTRE AVIS COMPTE

Rédigez votre commentaire...
Entrez votre Prénom & Nom

*

code