Spell Languages : apprendre des langues en s’amusant

0
2011

C’est une belle énergie, un sourire lumineux. Du haut de ses 28 ans, Katarzyna Kmiec (surnommée Kasia) est une entrepreneuse, passionnée de langues étrangères. Elle fonde en 2011, Spell Languages, un centre créatif d’apprentissage des langues.

Une première expérience lointaine

C’est avec une vitalité apparente que la jeune femme me reçoit dans ses nouveaux locaux. On s’y sent comme à la maison. Dès les premiers pas, une pancarte en anglais vous demande d’ôter vos chaussures. Entourés de livres en langues étrangères et de jeux éducatifs, les bambins de 11 mois à 16 ans évoluent dans un monde pédagogique hyper stimulant pour apprendre l’anglais, l’allemand, l’espagnol, le français, l’italien ou encore le chinois. Plusieurs possibilités s’offrent ainsi aux jeunes apprenants. Pour arriver jusqu’ici, la jeune Kasia s’est donnée les moyens de réaliser son rêve. À peine diplômée, Kasia quitte ses terres natales à la découverte de nouveaux horizons, de nouvelles langues. La maturité en poche, elle pose ses valises pendant trois mois et devient fille au paire à Genève. Une expérience inoubliable pour cette néophyte de la langue française. Elle apprend donc le français, découvre la culture helvète et tombe littéralement amoureuse d’un jeune homme suisse. Mais Kasia doit retourner en Pologne pour étudier à l’université de Lettres. Trois ans plus tard, éperdument amoureuse elle décide de s’installer à Genève et retourne sur les bancs de l’université. Un tournant de vie pour cette jeune fille tout droit issue de la campagne polonaise, à 400 km de Varsovie.

Un coup d’accélérateur entrepreneurial

Fille, petite-fille, et arrière-petite-fille d’enseignants, Kasia est constamment stimulée et encouragée. Sa mère, professeur d’anglais lui fait écouter des cassettes audios dans la langue de Shakespeare. À la maison, elle parle polonais et anglais. Soif d’apprendre, la jeune femme de 23 ans s’inscrit à l’université de Genève. Parallèlement, Kasia ressent le besoin de transmettre son savoir et désire mettre ses compétences en matière des sciences du langage au service des enfants. «Je suis fascinée par l’apprentissage, je sais comment fonctionne le cerveau pour la langue. Je me souviens parfaitement du premier cours, cela a été déterminant pour la suite de ma carrière», poursuit la fondatrice. Le projet Spell Languages est lancé en 2011, la jeune femme souhaite formaliser ses cours. La philosophie de l’entreprise est simple, l’enfant apprend à son rythme. Dans les classes, pas plus de  huit élèves. On joue, on chante, on dessine, on écoute, on parle. Tout ceci dans une atmosphère amicale et enfantine. Depuis sa création il y cinq ans, l’entrepreneuse est très surprise de ce succès. « Au départ, j’ai pris une petite salle en me disant que j’allais créer des  petits groupes, je ne visais pas un tel développement. » Kasia flaire le bon filon et commence à embaucher une vraie équipe d’enseignants, présents pour l’épauler. Fière de l’héritage légué par ses origines familiales, la jeune femme souhaite élargir sa gamme de cours, bientôt avec du russe et dans d’autres langues. www.spell-languages.ch

Nous serions ravis de faire connaitre votre histoire ou votre événement à nos lecteurs. Contactez-nous au 021 311 70 13 ou envoyez un email à la rédaction : magazine@poze.ch

VOTRE AVIS COMPTE

Rédigez votre commentaire...
Entrez votre Prénom & Nom

*

code