What Else Concierge : family office et conciergerie de luxe

0
2286

Selon le magazine Forbes, le nombre de femmes milliardaires dans le monde est passé de 174 en 2014 à 197 en 2015. Anna Konchakova a anticipé ces chiffres en constante augmentation et a fondé à Genève What Else Concierge, dont l’activité très spécifique consiste à satisfaire toutes les demandes de clients ultra fortunés, à commencer par la gent féminine.

Le mode de fonctionnement

Nous sommes en plein centre de Genève. Devant une imposante porte d’entrée, pas de plaque mais un interphone très discret pour sonner. Dans cet immeuble très chic, nous prenons un ascenseur vitré hyper moderne pour monter au 4ème étage. C’est ici que se trouvent les magnifiques bureaux d’Anna Konchakova et de son époux Jean-François Desjacques. Tous deux ont créé une holding qui regroupe family office et service de conciergerie de grand luxe. Anna ne s’est pas récemment installée dans ces locaux. Depuis de nombreuses années, elle brille et se fait connaître dans ce milieu extrêmement fermé et difficile d’accès. Après avoir grandi à Moscou, Anna Konchakova passe dix ans à Paris. C’est là que la jeune femme apprend le métier de concierge de luxe. Elle travaille dans un premier temps pour une société qui prend en charge de très riches clients russes venus découvrir la Capitale française et la Côte d’Azur « Dans les années 90, nos clients arrivent de Moscou et ont des moyens démesurés. Ils dépensent beaucoup d’argent », explique Anna. Fort de ce constat, une prolifération de sociétés spécialisées dans ce domaine voit le jour dans les années 2000. De son côté, Anna décide de s’associer avec une amie et lancent ensemble un service de conciergerie haut de gamme dédié aux femmes. Leur entreprise est en plein essor mais finalement les deux associées se séparent et Anna poursuit l’aventure avec son mari. Tous deux diversifient leurs fonctions et décrochent des contrats avec des hôtels français qui veulent se faire connaître en Russie. Le couple décide de venir s’installer à Genève tout en gardant des bureaux à Moscou. Bien qu’elle représente 80% de ses revenus, sa clientèle n’est plus exclusivement russe. La plupart des pays de l’est, la Corée, la Thaïlande, la Chine ou le Brésil se rapprochent de personnes comme Anna pour les aider à assouvir leurs besoins.

Répondre en permanence à la demande

Ses clients peuvent dépenser 1 million de dollars chez un joailler en une heure de temps mais il faut leur trouver la pièce qu’ils veulent et pas une autre. Ils sont prêts à débourser 20 millions pour une maison à Cologny avec une vue surplombant le lac mais ils n’achèteront pas un autre bien que celui imaginé et quand le mari veut offrir à sa tendre épouse un sac Hermès, dont la liste d’attente pour un modèle Kelly est très longue, il est impératif de lui apporter dans les délais imposés et souvent le jour même ! Au royaume du luxe, les désirs sont des ordres. Les concierges doivent répondre aux exigences de leurs clients et aux questions les plus pointues. Il faut donc sans cesse s’informer sur le marché, des nouveautés et comme le dit Anna « A force de consommer des produits, vous en devenez expert. Les clients savent parfaitement de quoi ils parlent. C’est vrai pour le champagne, le vin, l’horlogerie, la haute-couture ou les voitures ». Les marques bichonnent cette clientèle mais Anna l’affirme clairement « Penser que l’on peut avoir des commissions est totalement faux. On va gagner 1000 chf mais ce n’est pas du tout ce qui nous intéresse ». Bref, Anna vise beaucoup plus haut et mise sur la confiance de ses clients. Ce qui n’a pas de prix. What Else Concierge ne cherche pas à se développer davantage mais à garder cette image sérieuse avec des secrets ultra confidentiels bien gardés et une disponibilité totale « Notre téléphone est branchée 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours sur 365. On doit être toujours présents », poursuit Anna. Aujourd’hui, les banques privées aussi font appel à cette talentueuse femme d’affaires. Elles veulent satisfaire au mieux ces immenses fortunes et n’ont pas toujours le bon contact pour dégotter la place au premier rang du prochain défilé Chanel à la Fashion Week de Milan et le jet privé pour y aller. « Nous sommes là pour les servir », déclare Anna en souriant. www.whatelseconcierge.com

Nous serions ravis de faire connaitre votre histoire ou votre événement à nos lecteurs. Contactez-nous au 021 311 70 13 ou envoyez un email à la rédaction : magazine@poze.ch

VOTRE AVIS COMPTE

Rédigez votre commentaire...
Entrez votre Prénom & Nom

*

code